Achat immobilier à Martigues : les dépenses annexes à anticiper

Partager sur :
Achat immobilier à Martigues : les dépenses annexes à anticiper

Vous voulez réussir votre projet d’achat immobilier à Martigues ? Pour ce faire, il est impératif de respecter votre budget. Celui-ci doit couvrir le prix de vente du bien, mais également un certain nombre de frais annexes non négligeables. Voici de quoi il s’agit. 

Les frais d’acquisition

Ils sont dénommés à tort « les frais de notaire ». Il s’agit d’un ensemble de dépenses destinées à assurer les démarches administratives de la transaction : les droits d’enregistrement, les taxes et impôts divers, les débours et les émoluments du notaire. Concrètement, ces frais sont indispensables pour entreprendre le transfert de propriété entre le vendeur et vous. Mais ils sont entièrement à votre charge. Si le bien mis en jeu est neuf, les frais d’acquisition représentent environ 3 % de son prix de vente. Dans le cas d’un bien ancien, ils s’élèvent à 8 %.  

Les frais d’agence

Ce sont les honoraires de l’agent immobilier engagé par le propriétaire-vendeur pour commercialiser le bien. S’ils vous sont attribués, l’annonce doit indiquer la mention « honoraires à la charge de l’acquéreur ». Le vendeur peut aussi décider d’en assumer la moitié. Dans ce cas, la publication doit comporter la formule « honoraires partagés ». Dans un cas comme dans l’autre, le montant que vous devez régler doit également y être précisé. En outre, à ces frais s’ajouteront les rémunérations du chasseur de bien que vous avez engagé. 

Les frais liés au prêt

Vous avez dû contracter un prêt immobilier pour financer l’acquisition ? Ne minimisez pas les intérêts de remboursement, car ils feront grimper le capital total à restituer à la banque. Comptez également les frais de traitement de dossier, les garanties et l’assurance emprunteur parmi vos dépenses supplémentaires. N’oubliez pas non plus les frais de courtage. Ils existent si vous avez fait appel à un courtier pour trouver l’offre de crédit la plus avantageuse. Pour ce faire, il a dû prospecter auprès des établissements financiers disponibles.