Secteur de l’immobilier à Port-de-Bouc : les deux côtés de vivre au dernier étage d’un immeuble

Partager sur :
Secteur de l’immobilier à Port-de-Bouc : les deux côtés de vivre au dernier étage d’un immeuble

Occuper le dernier étage d’un immeuble représente l’idéal de certains, tandis que pour d’autres, ce type de bien immobilier à Port-de-Bouc  revêt des points négatifs non-négligeables. Afin de vous aider à y voir plus clair, découvrez les deux côtés de vivre au sommet d’un bâtiment.

Les avantages de vivre dans l’appartement le plus haut de l’immeuble

Si vous désirez profiter de la quiétude de la nuit ou même en journée, rien de mieux que de vivre dans l’appartement le plus haut-perché de l’immeuble. Pour cause, les lieux sont privés des bruits de circulation ou ceux provoqués par les passants qui fréquentent les rues entourant le bâtiment car leur intensité sera réduite avec la hauteur.  

Les extérieurs de l’appartement, tout comme ses fenêtres permettent également de profiter de la vue la plus dégagée de l’immeuble, surtout lorsque celui-ci est parmi les plus hauts du secteur de l’immobilier à Port-de-Bouc. Ses espaces bénéficient ainsi de la meilleure luminosité et d’une aération optimale.

Les inconvénients d’occuper un appartement au dernier étage

Le premier bémol que présente un bien au dernier étage d’un immeuble est sans doute son prix à l’achat. Effectivement, du fait de son emplacement et aussi des avantages qu’il offre, il est souvent proposé à un prix jusqu’à 20% plus cher par rapport à l’appartement le plus bas du bâtiment. 

Ce type de bien répond également à des charges collectives plus lourdes. C’est notamment le cas en ce qui concerne la quote-part de son occupant dans les frais d’entretien de la cage d’escaliers et l’ascenseur. Pour cause, du fait de l’emplacement de l’appartement en hauteur, il est établi que ces équipements seront les plus utiles à son résident, élément qui sera pris en considération dans le partage des charges collectives de l’immeuble.